Traitement nauséabond des SDF viennois de la part de la "Tribune de Vienne" et de Remiller

Publié le par le collectif N.R.V

Comme le rappellent Erwann Binet et Sylvain Laignel, "Le député-maire de Vienne a annoncé dans la presse sa présence aux côté de la ministre de la Ville pour évoquer la situation des SDF. Il avait adressé un courrier à cette dernière dans lequel il souhaitait que soit trouvée « une solution médiane entre tranquillité publique et respect de la personne humaine ». En effet, Remiller a rencontré Christine Boutin avec les maires de 4 autres villes confrontées à ce que la Tribune de Vienne appelle "le problème de l'errance".

La "Tribune de Vienne" consacre cette semaine et la semaine prochaine deux articles sur "l'errance à Vienne". Le sujet de l'article, n'est pas les SDF, non, c'est bien le "problème de l'errance". Le SDF n'est pas un être humain, les charmants roms de Vienne ne sont pas des êtres humains, non, ce ne sont que des problèmes. A la rigueur, les "bons pauvres", ceux qui n'ouvrent pas trop leur gueule, ne font pas trop de bruit, sont tolérés par la population "compatissante". Par contre, certains parents d'élève trouvent inadmissible qu'ils traînent vers une école et s'en plaignent au maire. Remiller évoque des problèmes psychiatriques, des abus de boissons. La folie, l'alcoolisme, toute la misère étalée au grand jour, c'est tellement repoussant ! Les SDF, même les "bons",  ternissent "l'image qu'une ville touristique veut donner d'elle-même". C'est là l'équation du problème : SDF + bienveillance = + de SDF, donc - de touristes. Salauds de pauvres !

L'article est construit autour de propos de Remiller et n'a aucune distance critique vis à vis de ceux-ci. Si le Dauphiné Libéré avait étonnemment permis aux SDF de Vienne de s'exprimer dans ses colonnes, il semble bien qu'aucun journaliste de la Tribune ne soit allé intervewer nos camarades sans logement. Le traitement par la mairie de cette population n'est pas interrogé, la Tribune se contente de le dire "discret mais efficace" et de lècher le cul du CCAS et des autres institutions charitables viennoises. Alors que les sans logis viennois s'étaient mobilisés pour obtenir l'ouverture de l'accueil le week-end.   Les SDF eux-mêmes classent Vienne "dans la moyenne".



Selon la Tribune de Vienne, la mairie ferait tout ce qui est nécessaire pour que les SDF disparaissent. Non seulement l'arrêt anti-alcool n'a pas été efficace, mais Remiller lui même avoue sans honte avoir fait enlever les bancs publics, certes, dit-il "au détriment des personnes âgées". Comme s'il en avait quelque chose à foutre... ou que les autres n'avaient pas le droit de prendre le soleil sur un banc (allez hop on va au boulot les feignasses!). Et c'est un problème technique qui fait qu'"on ne peut tout de même pas ôter tous les bancs de la ville". 

Parce que malgré tous les efforts, les SDF continuent de fréquenter la ville, s'étonnent la "Tribune de Vienne" et Remiller.
La "Tribune de Vienne", paraphrasant Remiller, ose même reprocher leur générosité aux Viennois. "Dans la tête de l'élu... comment éspèrer générer moins de SDF dans sa ville, si ses habitants se montrent prétendument aussi généreux avec eux?". Remiller demanderait-t-il aux viennois de ne plus faire l'aumône ? Quel cynisme ! On se croirait dans South park !

SDF, prenez garde ! Remiller est en quête "d'une solution pérenne". Et il est parti chercher de l'aide chez l'Etat, chez Christine Boutin. S'attaquer au causes de la pauvreté n'intérèsse pas Remiller. Tout ce qu'il veut, c'est que ce problème soit repoussé hors de sa vue et hors de celle des touristes.


Attendons de voir la suite puisqu'elle sera consacrée aux Roms... On ne peut que s'attendre à un étalage d'idées nauséabondes similaires...

Publié dans droit au logement

Commenter cet article

jacquet 13/04/2008 20:38

Je vous trouve bien naïf, la tribune de Vienne roule pour Remiller et Kovacs depuis quasiment toujours. On a pu le voir pendant la campagne où les articles étaient carrément partisants contre Sylvain (le fameux article diffamatoire où E.M. dit que Sylvain va tout déléguer à Erwann). Nous avons une mauvaise presse il faut savoir faire avec.

LESLIE 14/04/2008 08:42


Dis pas "nous" s'il te plait, et retourne soutenir l'intervention de l'armée à Villiers le Bel contre  "les racailles" et manifester contre la répression des moines au Tibet avec Remiller (ce
commentaire ne s'adresse pas à l'ensemble du PCF de Vienne mais à l'auteur de celui-ci dessus en particulier). Toi c'est "Marx et Hegel", pas "Marx et Engels", ton truc.


Viennois 25/09/2007 11:52

De toute façon la tribune de Vienne est du côté de la mairie, elle fait chaque semaine la com' de Monsieur Kovacs !!! Ce dernier connait bien Elie Mucciante, donc tout s'explique.

SDF power 22/09/2007 16:36

Bleuark, l'épisode de South Park est vraiment atroce...