Mouvement anti-LRU : c'est reparti ! (deuxième partie)

Publié le par le collectif N.R.V

Douze étudiants occupent symboliquement depuis lundi soir un des amphis de l'université de sciences de Montpellier 2 - Sciences & Techniques, pour protester contre la loi Pécresse sur l'autonomie des universités, a-t-on appris de sources concordantes.

Ces étudiants avaient été parmi les derniers à interrompre leur action au moment des fêtes de Noël - quatre étudiants avaient été en grève de la faim pendant onze jours - en promettant de "continuer à se battre" après les vacances.

Ces étudiants ne comptent pas perturber les cours en pleine période de partiels mais rester dans l'amphi. Aucune assemblée générale n'est prévue avant la fin des examens la semaine prochaine, ont-ils indiqué.

Une centaine d'autres étudiants restent mobilisés à l'université Montpellier 3 - Paul Valéry, avec point info tous les jours sur la fac, tractage, organisation d'AG et de manifs. Le blocage n'est pas à l'ordre du jour.

A l'université de Caen - Basse-Normandie, la mobilisation reprend.

On attend les compte-rendus des AG pour les facs suivantes : Paris 1 - Tolbiac, Paris 8 - Vincennes-Saint-Denis (où se tiendra la Coordination Nationale Etudiante ce week-end), Toulouse le Mirail et Rangueil, Lille 3, Rennes 1 et 2.

Publié dans Education

Commenter cet article