HYPOCRITE !

Publié le par le collectif N.R.V

(Le Dauphiné Liberé)

Question écrite (donc réponse obligatoire !) adressée hier par Jacques Remiller, député-maire UMP de Vienne, à Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports : « J'appelle l'attention de la ministre à la suite de la décision du maire de La Verpillière d'accorder des créneaux d'occupation d'installations municipales à une association exclusivement composée d'un public féminin ». « Au-delà de la remise en cause du principe de mixité de notre République, il peut sembler dangereux d'organiser une séparation qui risque à terme de servir les intérêts des adversaires de la laïcité », renchérit-il. Il demande à la ministre « de lui faire part de sa position sur ce sujet et de l'informer des mesures qu'elle est susceptible de mettre en place ».

ATTENDEZ UNE SECONDE ! On parle bien
du Remiller qui nomme un parvis "Jean Paul II", qui crie au scandale lorsque les organisateurs du festival de jazz osent dessiner une vierge noire sur leur affiche, qui demande la reconnaissance des foetus en tant qu'êtres humains, qui signe un projet de loi pour la reconnaissance du "génocide vendéen" ? On parle bien de celui-ci, qui attaque Act Up ?

Dans sa bouche, le mot laïcité sonne étrangement, n'est ce pas ? L'entendre le prononcer dégrade la qualité de ce terme... Lorsque Jacques Remiller emploie ce mot, il est à géométrie variable. Il essaie de l'amoindrir dès lors qu'elle s'attaque à la religion catholique romaine mais s'en drape dès que la communauté musulmane tente de faire de même.

Ce n'est pas la laïcité ou la mixité qui intéressent Jacques Remiller : ainsi, il s'est également plaint au gouvernement que les turcs viennois osent prendre des cours de code dans leur langue maternelle ! C'est le signe d'une intolérance assumée.

Rappellons toutefois que nous sommes pour la mixité et donc contre la séparation des sexes par des plages horaires différentes dans les piscines.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mounir 24/06/2008 14:40

je trouve ridicule tout le tapage médiatique qui est fait autours de cette histoire...encore une fois il s'agit de stigmatisser la communauté musulmane. Il faut souligner qu'il s'agit d'une sortie organisée par un centre social, il y a avait des femmes de toutes les religions, de toutes les couleurs... il n'y a aucune atteinte à la laïcité ou à je ne sais quel autre principe.

dissid 23/06/2008 11:08

on veut un créneau naturisteon veut un créneau 3eme ageon veut un créneau satanisteon veut un créneau nocturneon veut un créneau au permis de conduire obligatoire .