Remiller contre la charité

Publié le par le collectif N.R.V

N'évoquons même pas l'égale répartition des richesses ! Remiller se fait le défenseur des propriétaires fonciers, en s'opposant à la taxation de 1,1 % des revenus fonciers pour financer le RSA ! Pour lui :
"Cette mesure du gouvernement est une mesure fiscale irréfléchie. Et ce, même si sur le fond, le remplacement du RMI par le RSA est une bonne chose. L'État peut encore faire des efforts pour réduire ses dépenses .»
Ce qui ne veut pas dire grand chose, hormis : "pas touche aux rentes des propriétaires" ! Lesquelles rentes ne sont pas le fruit d'un travail effectué (le plus souvent). Au contraire, elles sont le fruit de la spoliation des travailleurs d'une partie de leur salaire, en exigeant d'eux des loyers que nous savons tous exorbitants.
Remiller ne fait ici que soutenir les intérêts de la bourgeoisie la plus rancie, réactionnaire depuis au moins le milieu du 19ème siècle, ennemie déclarée de la solidarité et des intérêts populaires.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aurélien willem 29/08/2008 12:18

Pour information, 12 millions de personnes seraient touchées par cette mesure fiscale. 12 millions de "bourgeois" comme vous dites... Et vous n'étiez pas contre le RSA il y a quelques temps ?