Criminalisation de l'arrêt maladie

Publié le par le collectif N.R.V

REGARDEZ CE QUE LES GERANTS D'ENTREPRISE RECOIVENT DANS LEURS BOITES MAILS.... C'est vraiment du foutage de gueule et de la propagande ! Et sur le principe, envoyer des médecins espionner ses employés, c'est médiocre.
1. Il faut se les payer, les vacances en guadeloupe. Qui peut ?
2. Déjà, pour se faire arrêter, il faut pouvoir arriver à avoir un rendez vous chez le médecin. Ce qui n'est pas évident car souvent, on nous propose des rdv une fois que nos 40 de fièvres sont passés.
3. Ensuite, les médecins ne sont pas si sympas. Faut vraiment être à l'agonie pour être arrêté. On peut pas y aller parce qu'on a nos règles, alors qu'on peut d'ailleurs être très malades à ce moment là.
4. Les règles régissant la vie des individus en arrêts maladies sont strictes au niveau des sorties. Mais pour un arrêt de plusieurs mois, il est normal de les transgresser et de sortir. Surtout si on s'est cassé le bras.

Non, quelqu'un qui se met en arrêt maladie est criminel !

Si vous n'arrivez pas à lire ce message, cliquez sur le lien ci dessous :
http://www.contre-visite-medicale.com/mailing/_1.html

  Sébastien 27 ans, informaticien
prend du bon temps en Guadeloupe...
Cliquez ici pour en savoir plus
Cliquez ici pour en savoir plus
 
Ne vous laissez plus abuser !
Vérifiez maintenant les arrêts de travail de vos salariés
 
Pour tout renseignement, appelez gratuitement nos conseillers :

cliquez ici pour ne plus recevoir de messages de notre part

Publié dans Travailleurs !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article