ainsi qu'en israel

Publié le par le collectif N.R.V

      Hier, un décret du commandant du secteur central, le général Yair Naveh, était sur le point d’entrer en vigueur. Ce décret interdit aux automobilistes israéliens de prendre des passagers palestiniens  dans les territoires occupés. Le général à la kippa tricotée, ami des colons, l’a justifié comme étant une mesure de sécurité vitale. Dans le passé, des habitants de Cisjordanie ont quelquefois réussi à  venir en territoire israélien dans des voitures israéliennes.

    Les militants pacifistes israéliens décidèrent de manifester contre ce décret écœurant. Plusieurs organisations planifièrent une action de protestation le jour même de son entrée en vigueur. Elles organisèrent un « covoiturage de la liberté » d’automobilistes israéliens qui devaient se rendre en Cisjordanie (un délit criminel en soi) et prendre à leur bord des Palestiniens volontaires pour cette action.

    C’était un événement important qui se préparait. Des conducteurs israéliens et des passagers palestiniens brisant la loi ouvertement au risque d’être arrêtés et traduits en justice devant un tribunal militaire.

    Au dernier moment, le général a « gelé » le décret. La manifestation a été annulée.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article