NOS ENNEMIS DANS NOS MURS POUR NOUS RECRUTER !!!

Publié le par Un lycéen en colère contre la Journée Carrière du samedi 3 février 2007

Un lycéen en colère contre la Journée Carrière du samedi 3 février 2007  (lycée de Saint Romain en Gal)



A travers cette journée carrière, c’est le Marché qui s’invite à l’Ecole. Les écoles voient l’étudiant comme une marchandise. Parfois les écoles (privées ou non) incitent fortement leurs étudiants à se rendre à ce type de journée. Les inscriptions rapportent aux écoles et aux universités beaucoup d’argents (des frais illégaux d’inscription sont pratiqués dans les universités). Et notre lycée coopère gentiment aux opérations commerciales de recrutement des écoles et universités.

De plus, ce type de manifestations est une propagande libérale qui vise à nous conformer aux souhaits des patrons. Les présentations de métiers qui nous sont proposées sont le reflet du marché du travail. Nous sommes invités à définir nos études comme « une carrière ». On doit avoir le droit de choisir nos études en fonction de nos intérêts et de nos curiosités, et non pas selon la volonté du patronat. L’Etat vient dans notre école : l’Etat est un employeur comme un autre. Par conséquent il n’a pas le droit de faire du recrutement dans les lycées !

On insistera particulièrement sur l’illégitimité de la présence de la gendarmerie et de la police nationale. La présence des forces de l’ordre dans le cadre d’une journée « carrière » montre la volonté du gouvernement d’encadrer les jeunes – au sein même du lycée ! – dans un contexte sécuritariste. Croyez-vous qu’en s’engageant dans les forces de l’ordre on défend des principes moraux supérieurs ? Non, on défend des lois antipopulaires, décidées sans notre avis, par une caste dirigeante bourgeoise qui n’a d’idéal que d’opprimer le peuple. Etre flic, c’est se soumettre aux directives gouvernementales en matière de répression. Le flic comme le gendarme ont peut-être plus de pouvoir que le simple citoyen, mais en aucun cas ils ne sont plus libres.

Quant aux armées de terre, de l’air et de mer – qui seront également présentes lors de la journée –, s’y engager, c’est soutenir la politique impérialiste et néo-colonialiste de la France en Afrique (et ailleurs). Où était l’armée française lors du génocide rwandais ? Par contre elle est bien présente là où les armes se vendent bien ! Qui met en place et conserve la majorité des dictateurs du continent africain ? Vous croyez que l’armée française à sauvé la Côte d’Ivoire lorsqu’elle est intervenue ? Pourquoi vendre des armes au gouvernement soudanais au lieu d’intervenir directement au Darfour ? S’engager dans l’armée française, c’est vouloir défendre les intérêts de la France au niveau international (quels intérêts ?), mais en réalité, c’est être soumis à la volonté de la bourgeoisie au pouvoir ! L’armée n’intervient qu’aux points stratégiques ou là ou de l’argent est à gagner. S’engager dans l’armée française, ce n’est pas du patriotisme, c’est du nationalisme, et tout nationalisme est de tendance fasciste.

Publié dans Education

Commenter cet article

la sentinelle 24/02/2007 13:42

C'est toi boulet morveux. Les militaires francais font de l'humanitaire à l'étranger.... on aura tout vu.... Tu parles de quelle mission humanitaire la ? la cote d'ivoire ? le rwanda? clair, heureusement que les soldats francais sont la bas, ca calme vachement le jeu !!!
Certes quand ils sont à l'étranger ils défendent les ressortissants! Les entreprises implantées la bas oui !! Ils sont à l'étranger pour protéger l'exploitation de Total qui se fait des couilles en or alors que les populations locales crevent de faim. Et la france et son armée cautionne ca en défandant ces firmes face aux barbares !
D'ou tu as vu que c'étaient les lois du peuple? J'ai jamais proposé les lois qui sont appliqués, mes amis no plus, et aucun d'entre nous n'a voulu de sarko au ministère, alors les lois du peuple tu repasseras.

anonyme 24/02/2007 09:10

Chaque état doit pouvoir assurer la défense de ses citoyens au sein de ses frontières et hors de ses frontières. Pour rappel, la france est tout sauf un état totalitaire et la plupart de ses missions militaires internationales ont pour but de protéger nos ressortissants.
En ce qui concerne les forces de l'ordre, elles doivent en effet appliquer des lois parfois injustes, mais pour rappel, ces lois sont les lois du peuple, car ce sont ses représentants qui les ratifies.
Donc revoie ton texte de petit boutonneux attardé et grandit un peu sa te fera du bien,