Chanabel : Les boites où il ne faut pas poser son CV !

Publié le par La chatte noire

Des boites à la con dans la région y'en a pas mal. Heureusement je ne les ai pas toutes faites. Je vous envoie une ptite description de deux boîtes où ne pas poser son CV, à moins que ce ne soit une question de vie ou de mort, et dans ce cas bon courage ! On en rajoutera d'autres par la suite.

 

Chanabel : Coopérative Agricole ; Roussillon. Conditionnement de fruits. 

 

Pauses  et horaires: non payées. Horaires de journée pendant un mois environ (cela dépend des commandes). Deux heures pour manger. 

 

Taf : à la chaîne, tri de fruits (bien pourris parfois). 

 

Pourquoi c'est pas bien : On sait à quelle heure on rentre mais jamais à quelle heure on sort (dépend des commandes de la journée, parfois au dernier moment). Ambiance pourrie entre intérimaires saisonniers, intérimaires réguliers (chaque saison) et embauchés. Cadences élevées. Debout tout le temps, pas le droit de boire à son poste, de manger et de parler (normalement).

Un numéro est attribué à chaque personne afin de controler la qualité du travail ; le travail serait mieux fait si les cadences étaient basées sur la capacité de l'homme et non sur la capacité des machines.

Les passerelles qui traversent l'usine permettent aux chefs et au patron de surveiller en permanence le travail et de maintenir la cadence élevée.

Il arrive que l'on vous renvoie chez vous au bout de 2h lorsque le travail n'est pas suffisant (merci pour l'essence). Travail le samedi.

 

 

Publié dans Travailleurs !

Commenter cet article

yoo. 17/05/2008 16:11

Le club Med!!!!!Chanabel!!ca depanne mais c'est vrai que les conditions sont execrables.je soutiens qu'il est interdit de parler meme quand les tapis rotatifs sont vides, que le personnel n'est pas touours respecté (une certaine M.... que je n'oublierai pas!) et queles horaire sont vraiment pourris.Mais c'est vrai que ca depanne aussi , jai meme pu me faire des amis mais je crois que depuis l'ambiance s'est serieusement degradee!!!)

La Chatte Noire 31/03/2007 13:20

En ce qui concerne l'hygiène ; je comprends qu'il soit interdit de manger à son poste pour les raisons que vous avez évoquées, mais je ne vois vraiment pas pourquoi il est aussi interdit DE BOIRE DE L\\\'EAU ! Au pire, même si de l\\\'eau tombe sur un fruit, je ne vois toujours pas le problème.En ce qui concerne les contrôles ; j\\\'ai vu plusieurs filles se faire reprendre de façon pas très sympathique car elles mettaient parfois involontairement des fruits trop verts ou abimés. Je répète que cela n'arriverai pas si les cadences étaient moins élevées.De plus, si le soucis était vraiment la prévention des refus, on ne nous attribuerait pas de numéro pour savoir qui a mit quoi ; on se contenterai juste de vérifier les fruits au contrôle, sans appeller le n°X à l' haut-parleur.Pour les papotages, à la limite ce n'est pas important mais idem, beaucoup se font reprendre alors que leur tapis sont vides.En ce qui concerne la réputation de Chanabel, je ne sais pas à qui vous avez demandé ce qu\\\'il en pensait mais ... que ce soit des jeunes ou des parents, beaucoup ont un avis très négatif sur cette entreprise.Et puis pour les abonnés ... Evidemment !! Vous croyez peut-être que les gens retournent chez vous pour le plaisir ? Non, c'est juste parce qu'ils n'ont pas le choix car il n'y a pas vraiment de travail ailleurs.Vous allez me dire, personne ou peu de gens vont au travail par plaisir. C'est sur, mais j'ai fait des boulots où oui, j'étais contente d'y aller et triste de partir.

droit de réponse de la DRH de Chanabel 31/03/2007 12:22

Madame, Monsieur,
Sur votre site, j’ai pu lire un article qui conseillait de ne pas travailler à la Coopérative Chanabel. Je vous prie de publier ma réponse : 
J’ai été extrêmement surprise des termes de cet article qui démontre immaturité et méconnaissance du monde de l’entreprise.
En premier lieu, il convient de rappeler que le fruit est consommé et qu’à ce titre, la Coopérative est soumise à des normes d’hygiène et à des certifications sans lesquelles elle ne serait pas autorisée à vendre sa production. C’est pourquoi, il n’est pas autorisé de manger ni de boire autre chose que de l’eau en travaillant. Que se passerait-il si une miette de barre de céréales tombait sur un fruit et que celui-ci était croqué par un consommateur allergique aux noisettes ?
Par ailleurs, la Coopérative est soumise à l’exigence de la grande distribution : il y a autant de consignes que de clients. Si les consignes ne sont pas respectées, le client a le droit de refuser la marchandise. Or, non seulement le lot n’est pas payé mais le retour de la marchandise se fait au frais du fournisseur. Par conséquent, le contrôle se fait au moment du conditionnement, non a des fins de sanctions du personnel mais au titre de la prévention des refus. 
Les chefs et le patron ne surveillent pas les papotages : parler est d’ailleurs autorisé. Ils s’assurent que les enchaînements sont souples et que la production est conforme à sa programmation! Les clients n’attendent pas ! 
Quant à l’ambiance, je suis surprise ! Chanabel, c’est plutôt réputé comme étant le Club Med ! Le personnel permanent est responsable de la production mais il doit aussi faire face aux bagarres et petites histoires d’une population très jeune dont c’est souvent la première expérience et qui va encore à l’école.
A Chanabel, le management est celui du dialogue : très peu de sanctions disciplinaires sont prises à l’encontre du personnel. 
Chanabel compte parmi ses saisonniers un grand nombre de personnes qui reviennent chaque année : c’est un des plus gros pourvoyeurs de petits boulots d’été de la région et probablement une des entreprises qui acceptent le plus de jeunes soucieux de se constituer un petit pécule pour partir en vacances ou financer leurs études. 
Maud GOUJON
DRH Groupe CHANABEL