Marie Georges Buffet à Roussillon

Publié le par le collectif N.R.V

Marie Georges Buffet était hier à Roussillon. Elle a d'abord distribué son programme et des tracts devant Rhodia et a rencontré les salariés et les syndicalistes. Ceux-ci sont inquiets de la vente aux chinois de Bluestar de la production de silicones et des menaces qui pèsent sur la filière paracétamol (et sur les salariés, bien sûr), dont Rhodia Roussillon est le dernier fabricant en Europe. Buffet a regretté l'absence du thème de l'industrie dans la campagne présidentielle et a affirmé que le gouvernement aurait des leviers pour agir sur la politique industrielle industriel.

Ensuite, une réunion publique a eu lieu, réunissant 200 personnes (pour un mercredi entre midi et deux, c'est pas mal). Elle a à la fois critiqué l'attitude des partis qui refusent l'idée de participer au pouvoir, et ceux qui veulent le pouvoir sans avoir un projet politique (le PS, quoi). Elle a dit vouloir "une gauche qui prenne des engagements sérieux, qui rassemble et qui une fois au pouvoir, les tienne."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

satornil 08/04/2007 18:25

Manquerai plus que ça ^^

llh 31/03/2007 12:23

on a jamais dit le contraire.

red skin 30/03/2007 19:19

Marie Georges Buffet n'est pas le symbole de l'anarchie révolutionnaire