1934-2007

Publié le par SovietSiG

« Il faut regarder la victoire du fascisme en Allemagne, non seulement comme un signe de faiblesse de la classe ouvrière et le résultat des trahisons perpétrées contre celle-ci par la social-démocratie qui a frayé la route au fascisme. Il faut la considérer également comme un signe de faiblesse de la bourgeoisie, comme un signe montrant que cette dernière n'est plus en état d'exercer son pouvoir au moyen des anciennes méthodes de parlementarisme et de démocratie bourgeoise, ce qui l'oblige à recourir, dans sa politique intérieure, aux méthodes de domination par la terreur, comme un signe prouvant qu'elle n'a plus, la force de trouver une issue à la situation actuelle sur la base d’une politique extérieure de paix, ce qui l'oblige à recourir à la politique de guerre. »
 
            Staline disait avec grande justesse ceci il y a 73 ans. Mais cependant l'actualité de cette citation est percutante. La traîtrise du parti bourgeois PS vis-à-vis de ses prétendus objectifs inscrits en son nom à ouvert la voie aux extrémismes fascistes en trahissant l'idéal de la révolution de gauche, par une politique de révisionnisme forcené sur le communisme et au démantèlement et la social-démocratisation du PCF. Tout comme en Allemagne en 1919 ou en France en 1949, les sociaux démocrates ont toujours privilégié les droitistes sur les révolutionnaires.
 
            Privant les masses populaires d'un étendard de révolution sociale elle ne pouvait que les orienter vers l'extrême droite. Puisqu'elle ne contrait plus les allégations criminelles des droitistes, sur la légende du "problème" de l'immigration par exemple, ou entretenant le mythe du chômage indestructible, elle perdait de fait tout lien avec son idéologie première.
 
            Cependant cet affaiblissement n'est pas le seul fait qui explique cette montée en puissance d'un fascisme caché en France, caché uniquement par la présence providentielle de Le Pen, qui entretien la légende que l'on peut être encore plus à droite que N.Sarkozy.
 
            En effet, on le voit en psychologie, l'impossibilité d'exprimer un maux fait qu'il reste prisonnier de la victime. Or, privé, par la démocratie de l'utile et de la peur, d'un moyen d'expression valable, le peuple garde ses maux en lui et peu à peu se névrose. Et ces névroses se voient à travers la violence, vecteur d'expression comme un autre, qui s'exprime dès qu'elle en a l'occasion et qui semble de plus en plus présente.
 
            L'ampleur de cette névrose, augmentée par le retrait progressif de la social démocratie, due au "blue shift" (glissement vers la droite) du PS, rendant tous les partis potentiellement majoritaires libéraux-droitistes, dépasse les capacités de tolérance de la bourgeoisie. L'insécurité, mis à part lorsqu'elle est du fait de la police, ce sont les bourgeois qui la ressentent. Or cette peur, atavique, du peuple en colère (les bourgeois ne la connaissent que trop bien), les poussent à passer de la paix sociale vers la guerre anti-populaire, vers un régime plus dur, plus autoritaire, que tous ceux que la peur domine applaudissent. A partir du moment ou ce n'est plus la recherche du meilleur qui motive les choix que nous faisons, mais la peur, nous sommes vulnérables, et nous sommes prêts à tout pour nous protéger. Or cela, certains leaders politiques l'ont très bien compris et s'en servent à outrance. En somme vers un régime fasciste dans toute sa splendeur.
 J.S. (SovietSiG)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SovietSiG 04/05/2007 10:55

Cassos le socialo!

arnaud 30/04/2007 17:54

Faites passer cet article en masse sur vos blogs et autour de vous

Les économies de Ségolène Royal depuis son arrivée à la tête de la Région Poitou Charentes

Depuis son arrivée à la Région, Mme Royal a mis la Région à la diète et a supprimé tous les privilèges de l'époque Raffarin qui aura tout de même duré trente ans.

- Indemnité des conseillers généraux: 100 000 euros : supprimé
- Fonctionnement groupe politique: 50 000 euros: supprimé- Campagne de communication: 980 000 euros: supprimé- Restauration: 200 000 euros: supprimé- Brochette de l'été: 75 000 euros: supprimé- Fête du pain: 50 000 euros: supprimé- Galette primere: 50 550 euros: supprimé-Quatre véhicules sur 14 de la Région: supprimé

Ce qui fait qu’au total, Madame Ségolène Royal a économisé 1 505 550 euros soit 1 million d'euros + 505 550 euros économisés grâce à Mme Royal.
Cet argent est depuis utilisé pour des projets utiles comme:
-Le TER à 1 euro
- Chèques livres qui permettent aux familles d'avoir leur livre scolaire gratuit.- Contrat Tremplin (déjà plus de 3000 emplois créés dans la région)- Matériel pour les lycées (comme matériel informatique)- Mise en place de la démocratie participative- Mise en place des budgets participatifs (dans les lycées par exemple.)

Tout ce qui est marqué ci-dessus à été reconnu par l'UMP et par toute la classe politique comme étant la vérité, article paru dans le journal La Nouvelle République.
J'ai ouvert un blog politique sur http://desirsdavenir86000.over-blog.net/
Pourriez vous mettre un lien vers mon blog s'il vous plaît!!! Merci d'avance

SovietSiG 29/04/2007 18:35

C'est sortir du contexte que de parler de la guerre d'Espagne, il faut prendre cette citation pour ce qu'elle est.Quand à Staline lui même, je conviens de dire que nos points de vue divergent radicalement a son sujet, mais on doit sortir de cette vision criminalisante qui empeche totalement de tirer le moindre profit des experiences passées.Ensuite, j'en ai rien a foutre des conflits entre gauchistes.

vincent 29/04/2007 18:13

citer Staline surtout lors de la politique du front anti fasciste.Cette citation annonce l'ouverture en Espagne le massacre des anarchistes sous prétexte on doit faire la guerre anti fasciste .L'armée républicaine du général pfister massacre la collectivité d'Aragon Si  tu ressort  ce salopard qui a contribué l'anéantissement de centaines de milliers de personnes en europe. Cette politique du front antifasciste. ça mérite un débat plus long

un chouka 29/04/2007 09:29

bon texte que je n'ai malheureusement pas le temps de lire jusqu'au bout maintenant.
pour une fois je trouves que staline n'avait pas que des défauts :-)
il me semble que pauvreté aidant,nous nous dirigeons vers un contexte un peu semblable hélas , mais a voir :-o