Jazz à Vienne 2007

Publié le par le collectif N.R.V

Cette année, le festival de jazz de Vienne s'annonce plutôt généreux puisque 3 scènes officielles sont gratuites.

Pas de couacs comme avec la plateforme l'année dernière. La scène jazz mix est plutôt originale dans sa conception. La programmation est dans l'air du temps. Le son est de bonne qualité quoique vraiment trop puissant. En ce qui concerne le club de minuit, les artistes sont invités seuls sur scène. Pianistes, harmoniscistes, saxophonistes, y en aura bien pour vous plaire. Fait appréciable, si il y a bien des agents de sécurité, aucune fouille n'est effectuée à l'entrée. Notez qu'aussi bien que le théatre, où se trouve le club de minuit , que la scène jazz mix sont non fumeurs.

Reste qu'en ville, hier soir, pour un samedi soir de jazz, il n'y avait pas une foule d'une densité impressionnante et, fait étrange, pas énormément de touristes. Ils étaient probablement tous au théâtre antique. Le théâtre antique semble hermétiquement isolé du reste de la ville et c'est un réel problème. Pourtant, la police s'en donne à coeur joie pour rendre Vienne "accueillante" (on voit autant d'interpellations un soir de jazz à Vienne qu'un jour de manifestation qui dégènère). Nous n'avons pas encore aperçu de CRS, ce qui est agréable.

Après les jazzmen, ce sera au tour de tout ce qui est recouvert par le vocable de babos de débarquer pour le festival des authentiks. La programmation est alléchante mais le tarif fait un peu mal au cul.

Publié dans Culture

Commenter cet article

Filibert 02/07/2007 18:10

Et il faut bien choisir la couleur de son coussin en fonction de l'artiste. Et puis si on est pauvre et qu'on a pas pu se payer un coussin, ben on a mal au cul.

chriscraft_ 01/07/2007 15:18

oui surtout pour le théatre ou il faut y aller avec son coussin préfèré