Si vous avez envie de vous faire insulter par les pauvres taulards...

Publié le par le collectif N.R.V

Grande manifestation pour la septième année à Lyon lancée au départ par les familles de ceux qui sont morts en prison, souvent de façon suspecte. Face à l’impunité, il est important de ne pas passer sous silence l’extrême douleur de ces familles et de leur proches. Nous exigeons la vérité de la part de l’administration pénitentiaire et des autorités judiciaires. N’oublions pas, en ce jour de fête à Lyon, tous ceux qui croupissent en prison de façon totalement inhumaine. C’est intolérable !

Rendez-vous le vendredi 8 décembre
à 18 heures

Place BELLECOUR à LYON
(sortie métro face rue Victor Hugo)

pour aller ensemble se rassembler
autour des PRISONS St Paul et St Joseph

  • Combien de personnes sont mortes en cellule, au mitard, en garde à vue, de façon suspecte, dissimulée ?
  • Combien l’impunité règne pour les matons, les flics, les gendarmes ?
  • Combien de proches, de familles traumatisées ?
  • Combien en prison de jeunes, d’habitants des quartiers populaires, de précaires, de personnes poussées à bout par le système actuel ?

Le 8 décembre à Lyon, c’est la fête des lumières. C’est l’occasion que tout le monde soit dans la rue. Profitons-en pour aller crier notre solidarité avec les détenus des prisons lyonnaises, et d’ailleurs. Crier parce que les ondes sonores ont cet avantage de traverser les murs. Et aussi scander notre hostilité à l’égard de l’administration pénitentiaire, et de la prison en général.

Cela fait des années que Saint-Paul et Saint-Joseph explosent... 300 % d’occupation dans les cellules, dit-on. La justice prononce des peines de plus en plus lourdes pour les précaires. La part des peines de prison était un peu supérieure à 10 % des sanctions en 1985-1994, elle avoisine aujourd’hui les 20 %. On prononce beaucoup moins de libérations conditionnelles qu’avant. La durée de l’emprisonnement prononcée devient de plus en plus longue. Les condamnations en comparutions immédiates sont édifiantes : huit mois de prison ferme pour une barrette de cannabis, huit mois de prison ferme pour un soi-disant outrage et rébellion, huit mois de prison ferme pour défaut de carte de séjour...

Emprisonner, séquestrer les plus faibles, les précaires... c’est inacceptable. C’est détestable.

REFUSONS LA SOCIÉTÉ CARCÉRALE !

Et, en plus la prison tue !

Un suicide ou une mort suspecte tous les trois jours en prison, c’est-à-dire 7 fois plus qu’en milieu libre...

Au lieu de dissimuler bien souvent la cause de la mort en prison, nous exigeons la vérité de la part de l’administration pénitentiaire et des autorités judiciaires afin que toute la lumière soit faite pour chaque décès suspect. Et beaucoup de suicides sont dûs aux conditions d’incarcération et à l’injustice.

La prison tue, humilie, détruit. La prison fait partie d’un système archaïque et ne résout aucun problème de la société.

REFUSONS TOUTES LES PRISONS

VENEZ DIRE QUE NOUS NE LES OUBLIONS PAS

Entre nous, franchement, ce genre de manif est trop frustrant, à la fois pour nous, et pour eux. Parce qu'on a beau dire qu'on devrait détruire les prisons, vu qu'y a plus de flics que de manifestants... Un jour, promis, les gars, on ira ouvrir Saint Paul ! Bon courage !

Commenter cet article

lek 08/12/2006 14:12

Et on ouvre des supers hopitaux psychiatriques pour les violeurs et les mecs vraiment trop psychotiques, et des prisons pour les bourgeois et les fascistes vraiment dangereux et capables d'être un problème. Quant aux gros barons, c’est des bourgeois comme les autres.Sinon, une balle dans la tête de tout ce beau monde, si on a pas le temps de faire dans la dentelle, même si j'aime pas trop cette solution.


En tout cas, ça fait vraiment trop mal quand les gens vont en prison, c'est un vrai putain de deuil qu'il faut faire, parce que même si les gens finissent par sortir, ils sont rarement les mêmes. Tant pis si c'est un fils de pute de pointeur, mais si c'est un voleur de bagnole, un cambrioleur ou un receleur...
 

lek 08/12/2006 10:45

Il est vrai que LE gros problème, c'est qu'il y a 1/5 de violeurs en taule. Mais il y a aussi une forte population de violeurs dehors. De toute façon, la prison est inadaptée à toutes les populations : aux pseudos criminels économiques comme aux criminels psychologiquement dérangés.
Par contre, il est vrai que dans un état d'insurrection, ouvrir les prisons est LE truc à faire parce que ça rajoute une sacrée dose de bordel. Après, faudra trier, quoi. Puis t'as intérêt à protéger ton cul.
On ne remet pas la faute sur les flics est les matons, même s'ils y participent.

Ravachol 08/12/2006 09:37

C'est sur qu'on peut accuser ni les matons ni les flics puisqu'ils font tourner Pernod Ricard et Kronenbourg. Sans eux la vente d'alcool baisserait d'au moins 50% en France

marc d HERE 08/12/2006 07:55

Le système carcéral est indigne, inhumain, inadmissible....Et vous avez raison d'agir pour le faire évoluer.....Mais n'en accusez pas les flics ou les "matons" quand les respnsables sont les politiques et d'abord les ministres de la justice qui ont toujours négligé cette question qui ne rapportait aucune voix et les médias car cela rapportait peu de lecteurs....Oui il faut agir ...

Daniel 08/12/2006 05:22

Bon OK, on ouvre Saint Paul (priez pour nous) et toutes les prisons de France; mais bon, on fait quoi des tueurs, des violeurs, des gros truands, des pédophiles et des hommes politiques corrompus,les curés qui tripotent les petits enfants (à noter que je ne les met s pas avec les pédophiles, vu qu' eux ils souffrent de religiosite) et de Jacques C en 2007 ...? On les flingue, on leur coupe les couilles (ou les grandes lèvres pour les gonzesses) ?Bref, on en fait quoi des vrais affreux ?